Fév 09 2017

Frédéric LORDON – Soutenir Mélenchon ?

 

Fév 04 2017

Revenu universel ou salaire à vie : quel avenir en commun ?

Avec Benoît Hamon comme candidat du PS, il est clair que les propositions de « revenu universel » seront portées dans les débats pour l’élection présidentielle.
Sans préjuger de la stratégie qu’adoptera l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon, il parait indispensable de ne pas se méprendre sur les différences radicales qui existent entre l’introduction d’un revenu universel et le développement du salaire socialisé, lequel permet d’envisager à terme le salaire à vie.

FRIOT MELENCHON HAMON

En effet, non seulement ces deux orientations politiques relèvent de logiques différentes – la première étant aussi portée par des partis de droite ! – mais surtout elles prennent des directions opposées.

Le revenu inconditionnel rendrait la société dépendante des mécanismes financiers et subordonnerait encore davantage les salariés au patronat et aux actionnaires dans la négociation de ce « deuxième chèque » que serait devenu le salaire. Au contraire, le développement du salaire socialisé, qui vise à long terme un statut politique proposé par Réseau Salariat dans le prolongement des conquêtes de 1945, renforce la maîtrise collective de l’économie et donc le pouvoir politique populaire. En savoir plus »

Fév 02 2017

Benoit Hamon : chronique d’un renoncement annoncé

Puisque de toute évidence il n’y aura pas d’union « Hamon, Jadot, Mélenchon », nous revoilà face à la question déprimante: quel est le vote utile?
Je ne crois pas que Hamon soit celui-là, pour trois raisons. L’une a trait à sa stratégie européenne, la seconde à sa stratégie parlementaire et la dernière à ses agissements de « frondeur ».

La victoire de Benoit Hamon à la primaire de la « Belle Alliance Populaire » (j’ai encore du mal à écrire ça sans rire) suscite, c’est bien normal, un enthousiasme à gauche. La première déception n’a cependant pas tardé puisque le nouveau candidat a exclu toute discussion avec Jadot ou Mélenchon pour une candidature unique, affirmant d’emblée: « Il y aura un bulletin Hamon à la présidentielle ». A défaut d’union, il faut donc choisir, et voilà que resurgit la vieille question déprimante du « vote utile ». Je voudrais ici dire pourquoi je ne crois pas que le vote Hamon soit celui-là.

En savoir plus »

Fév 01 2017

MONSIEUR HAMON, CHOISISSEZ !

Message de Jean-Luc MELENCHON à Benoit HAMON

 

 

Jan 31 2017

Le revenu universel, vraie solution ou faux problème ?

La primaire socialiste aura eu une vertu: celle de publiciser largement l’idée du revenu universel, idée déjà très populaire en Allemagne, en Suisse et ailleurs. Pour ou contre? Tout dépend de comment on le comprend. Or la façon dont il est défendu par Benoit Hamon recèle des confusions qu’il faut dissiper pour éclaircir les enjeux.

 La première confusion, malheureusement très répandue, concerne la croissance. Benoit Hamon l’a souvent dit : il fut « croyant », mais ne l’est plus – il a renoncé au dogme de la croissance, qui ne reviendra plus. Ce renoncement séduit d’autant plus qu’il rencontre une préoccupation écologique, celle de la décroissance : il faut sortir d’un modèle productiviste qui épuise les ressources naturelles. La fin de la croissance est donc non seulement un fait mais un bien. Mais croissance économique et exploitation des ressources naturelles, souvent confondues, n’ont en réalité aucun rapport. En savoir plus »

Jan 06 2017

Revenu de Base ou Sécurité Sociale Professionnelle ?

La primaire des ministres du PS et de ses alliés, nous fournit l’occasion de revenir sur la dernière tarte à la crème dont certains, à droite comme au PS, ont une recette : Le Revenu de Base Universel.

Lu sur le blog de Mélenchon ce jour, 5 janvier 2017 (http://melenchon.fr/…/01/05/prends-moi-pour-poisson-rouge/)

« …. Benoît Hamon parle de programme « rédigé sur un coin de table » à propos de ses concurrents. Sans aller jusqu’à cette outrance à son sujet on peut cependant s’interroger sur la façon avec laquelle il a envisagé son « revenu universel d’existence ». Sa chance a été de n’être interrogée sur presque rien de concret à ce sujet. En fait, ce revenu d’existence a pour caractéristique d’être inférieur au seuil de pauvreté et à l’actuelle allocation adulte handicapé, ainsi qu’au minimum vieillesse ! Il remplacera pourtant certaines allocations, dit Hamon, mais on ne sait lesquelles. Et pour finir il sera versé à tout le monde sans exception comme son nom l’indique (universel). Tout le monde ? Oui. Tout le monde. Comme la somme est au niveau du RSA socle, cela ne changera rien pour ceux qui l’ont déjà. Mais j’imagine la tête de Messieurs Bolloré et Dassault, de messieurs Carlos Ghosn et de madame Lagarde quand ils vont recevoir cette somme… Et je me demande aussi quelle tête feront, en apprenant cela, les bénéficiaires qui de toute façon ne pourront pas en vivre et seront encore et toujours en quête de revenu… et peut-être perdants d’une autre allocation. Est-ce vraiment là ce que l’on peut appeler un progrès social ? « 

Même si cette question mérite débat, même si la salaire à vie, à l’opposé, nécessite de profondes transformations sociales qui ne peuvent être envisagées que sur le temps long, il parait difficile, sinon incongru, d’être le chantre du revenu universel de base. Et pour mener la campagne de la France Insoumise, pour l’immédiat, pour le temps court, mieux vaut développer la notion de SECURITE SOCIALE PROFESSIONNELLE, au cœur des mesures du programme L’AVENIR EN COMMUN.

Nov 27 2016

Présidentielle. Les communistes appellent à voter Jean-Luc Mélenchon

Les résultats du vote des adhérents du PCF ont été annoncés samedi en début de soirée : 53,6% d’entre eux se sont prononcés en faveur d’un appel à voter pour Jean-Luc Mélenchon.

vote-pcf

Les communistes ont finalement choisi de soutenir Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2017. Appelés aux urnes depuis jeudi et jusqu’à ce samedi midi, les adhérents du PCF se sont exprimés à 53,6% en faveur d’un appel à voter pour le député européen  tout en « conservant leur autonomie, critique et constructive » et en travaillant  à « un cadre collectif de campagne élargi afin d’œuvrer à la construction d’un rassemblement le plus large possible », stipule le bulletin de vote sur lequel ils se sont prononcés. En 2011, à la veille de la campagne présidentielle sous les couleurs du Front de gauche, 59,1% des militants communistes avaient opté en faveur de cette candidature.

En savoir plus »

Nov 21 2016

Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon

Appel publié le 21 novembre 2016 sur le site frontcommun.fr   :  ICI ->

La séquence électorale qui verra se succéder les élections prmanifestation-du-14-juin-jean-luc-melenchonésidentielles et législatives en 2017 revêt une importance inédite pour le monde du travail.

Les scénarios annoncés évoquent la probabilité d’un face à face au deuxième tour entre une droite ultra réactionnaire et l’extrême droite. Nous sommes conscients de ce que cela signifie en termes de régression des droits et garanties collectives, de précarité, de dégradation des conditions de vie et de travail de millions de salariés. Cela s’accompagnerait d’une mise en lambeaux des services publics déjà fortement attaqués et d’une répression antisyndicale encore plus acharnée.

Force est de constater que ce scénario du pire est rendu possible par les renoncements successifs et les choix libéraux mis en place par un pouvoir supposé de gauche, porté à la direction des affaires en 2012 par le rejet de la droite et de sa politique antisociale. En savoir plus »

Articles plus anciens «